Tag Archives: franciaország

La Marseillaise

 

La Marseillaise
Allons enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L’étendard sanglant est levé, (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !

Refrain :
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons !

Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! (bis)
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !

Refrain

Tremblez, tyrans et vous perfides
L’opprobre de tous les partis,
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)
Tout est soldat pour vous combattre,
S’ils tombent, nos jeunes héros,
La terre en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre !

Refrain

 

Vocabulaire
la patrie – haza
la gloire – dicsőség (vö. glória)
la tyrannie – zsarnokság
un étendard – zászló (választékos!)
sanglant,-e – véres
la campagne – vidék
mugir – bőgni (ökör)
féroce – vad, kegyetlen
le soldat – katona
égorger – elvágja a torkát; gyilkolni
la compagne – társ (nő)
aux armes – fegyverbe
un citoyen – állampolgár; polgártárs
le bataillon – zászlóalj
marcher – menetelni
le sang – vér
impur,-e – tisztátalan
abreuver – öntözni
le sillon – barázda

sacré,-e – szent
conduire – vezetni
soutenir – tartani, támogatni
vengeur, vengeresse – bosszúálló
la liberté – szabadság
chéri,-e – drága, szeretett
combattre – harcolni
le défenseur – védő
le drapeau – zászló
la victoire – győzelem
accourir – eljönni, odasietni
mâle – férfias, erélyes
un accent – hang
un ennemi – ellenség
expirer – meghalni
le triomphe – diadal

trembler – remegni, reszketni
le tyran – zsarnok
perfide – szószegő, álnok, áruló
un opprobre – szégyen, gyalázat
le parti – párt; elhatározás
le projet – terv
parricide – apa- vagy anyagyilkosság
recevoir – megkapni
le prix – jutalom, büntetés
tomber – elesni
un héros – hős
produire – teremni, termelni, létrehozni
de nouveaux – újból
prêt à – kész arra, hogy
se battre – viaskodni, küzdeni

L’Aligot

aligotL’aligot (dérivé de aliqu’ot, du latin aliquod, « quelque chose ») est une préparation culinaire de fromage fondu et de purée de pommes de terre à la texture très élastique. C’est une spécialité rurale originaire de l’Aubrac qui s’est répandue dans le dernier quart du XXe siècle au reste du Massif central et plus largement en France notamment à travers l’exode rural des bougnats à Paris.

L’aligot est une préparation faite avec une purée de pommes de terre à laquelle sont mélangés de la crème, du beurre et de la tomme fraîche de Laguiole ou de Cantal. Le plus souvent on ajoute un peu d’ail pilé ou haché finement. Cette purée doit être longuement travaillée afin d’obtenir une texture très élastique. L’aligot ne doit pas être confondu avec la truffade, plat traditionnel des monts du Cantal voisins.

Tudott-e angolul Oroszlánszívű Richárd angol király?

Bármilyen hihetetlennek tűnhet is, a Robin Hood – történetekből jól ismert Oroszlánszívű Richárd (1157-1199), Anglia királya (franciául Richard Coeur de Lion) bizony nemigen beszélt angolul. Hogy miért nem? Az ok egyszerű: az angol arisztokrácia tagjai túl alantasnak találták az egyszerű pórnép által beszélt nyelvet, ezért a normann hódítástól, a 11. századtól kezdve franciául beszéltek és írtak. A 15. századig az angol királyi udvarban spontán anyanyelvként használták a franciát: francia volt a vallás, az igazságszolgáltatás és az irodalom nyelve, ezért nem véletlen az sem, hogy a brit címerben a mai napig egy francia felirat olvasható: “Dieu et mon droit” (Isten és jogom). Az angol igazságszolgáltatásban csupán a 18. század első felétől kezdve hangoznak el ismét angolul az ítéletek…

 

Érdekességek egy világnyelv életéből

Mint azt jól tudjuk, a francia nyelv megszületése a Római Birodalom terjeszkedésének köszönhető. A rómaiak a meghódított területeken saját nyelvüket, a népies latint is elterjesztették. Galliába (a mai Franciaország területére) Kr. e. 58-51 körül érkeztek meg. Később azután a birodalom felbomlásával megindult az egymástól távoli területeken a helyi nyelvi sajátosságok kialakulása, az addig egységes latin nyelv különbözőképpen fejlődött, változott, létrehozva így a mai újlatin nyelveket. A franciák különösen gyorsak voltak ebben a változásban, a latin “saját szájízük szerinti” átformálásában: első nyelvemlékük, a 842-ben keletkezett Strasbourgi Eskü nyelvezete már távolabb van a 4. századi latintól, mint a mai olasz nyelv! (A latin utódai közül a spanyol maradt legközelebb a közös nyelvi őshöz.)

Érdekességek Franciaországról

 

Íme, néhány meglepő érdekesség a franciákról és Franciaországról – a teljesség igénye nélkül:

 

rf– a Francia Köztársaságnak nincs címere, így a République Française összetétel monogramja (RF) szolgál emblémaként középületeken

 

– Franciaországban 80,8 év a várható élettartam

 

– Franciaországot keresi fel a legtöbb turista a világon: évente több, mint 75 millió

 

– területének egyharmada szántóföld

 

– a Földközi-tenger partvidékén a januári középhőmérséklet 8 Celsius-fok,a júliusi 25 fok

 

– a nyugati partvidéken a legmelegebb és a leghidegebb hónap átlaghőmérséklete között mindössze 11 Celsius-fok a különbség

 

– minden párizsinak az az álma, hogy olyan lakásban élhessen, amelynek ablakából látható az Eiffel-torony

Versailles – comme si vous y étiez…

Guide d’orientation du Château de Versailles

Histoire du Château
Vous allez visiter le château et les jardins de Versailles, qui comptent parmi les plus illustres monuments du patrimoine mondial et constituent la plus belle et la plus complète réalisation de l’art français au XVIIe siècle.
L’ancien pavillon de chasse de Louis XIII fut transformé et agrandi par son fils Louis XIV qui y installa le siège de la Cour et du Gouvernement de la France. Le Château fut embelli de nouveaux appartements décorés au XVIIIe siècle, sous les règnes de Louis XV et de Louis XVI.
La monarchie dut quitter Versailles le 6 octobre 1789, après les premières journées de la Révolution française. En 1837, le roi Louis-Philippe inaugura dans le Château le Musée consacrée à toutes les gloires de la France.

Le parc
Aménagé de 1661 à 1700 par Le Nôtre, qui aplanit, draine et trace perspectives, bosquets, canal et parterres, Versailles est le modèle du jardin régulier “à la française”. Il est orné de statues de marbre, de bronze ou de plomb, et de bassins animés par des jeux d’eau.
Le mythe antique d’Apollon, dieu du soleil, y est toujours présent. Au-dela des jardins ordonnancés du Petit Parc (75 hectares), s’étend le Grand Parc, propice aux randonnées.
Pour contribuer à la conservation du patrimoine: nous vous prions de ne pas toucher aux vases ni aux statues, notamment aux bronzes du Parterre d’eau, de ne pas marcher sur les pelouses, de ne pas pique-niquer dans le parc, et de jeter les déchets dans les corbeilles.

La Principauté de Monaco

Monaco, en forme longue la Principauté de Monaco, est un pays d’Europe de l’Ouest ainsi qu’une commune du même nom occupant la même superficie que l’État lui-même (ce qui en fait une cité-État). Elle est située au bord de la mer Méditerranée, le long de la Côte d’Azur, à près d’une vingtaine de kilomètres à l’est de Nice. Entourée par les villes françaises de Cap-d’Ail, Beausoleil, et Roquebrune-Cap-Martin, mais bénéficiant d’un accès direct à la mer et d’eaux territoriales rejoignant les eaux internationales, Monaco n’est pas une enclave dans la France comme Saint-Marin en Italie, mais une encoche. Ses habitants s’appellent les Monégasques.

Dépendante de la République de Gênes dont les Grimaldi étaient une des familles patriciennes, relativement autonome depuis 1297, elle est devenue une monarchie constitutionnelle et est dirigée depuis 2005 par le prince souverain Albert II de Monaco de la dynastie des Grimaldi qui est l’une des plus anciennes dynasties régnantes du monde.

Henri IV, roi de France

Henri IV, né Henri de Bourbon (13 décembre 1553 à Pau – 14 mai 1610 à Paris) a été roi de Navarre (Henri III de Navarre, 1572-1610) puis roi de France (1589-1610), premier souverain français de la branche dite de Bourbon de la dynastie capétienne.

Il était le fils de Jeanne III, de son nom patronymique Jeanne d’Albret, reine de Navarre et d’Antoine de Bourbon, chef de la maison de Bourbon, descendant du roi Louis IX et premier prince de sang. En vertu de la « loi salique » cette filiation fera d’Henri le successeur naturel du roi de France à la mort de François, duc d’Anjou (frère et héritier du roi Henri III), en 1584.

Le Coq gaulois – symbole de la France

Bien que présent comme figure symbolique en France depuis l’époque médiévale, c’est à partir de l’époque de la Renaissance que le coq commence à être rattaché à l’idée de Nation française qui émerge peu à peu. Sous le règne des Valois et des Bourbons, l’effigie des Rois est souvent accompagnée de cet animal censé représenter la France dans les gravures, sur les monnaies. Même s’il reste un emblème mineur, le coq est présent au Louvre et à Versailles.

Le coq a gagné une popularité particulière à l’occasion de la Révolution française et de la monarchie de Juillet, où il a été introduit en remplacement du lys dynastique.

Ainsi, à la période révolutionnaire, on le voit figurer sur un écu, orné du bonnet phrygien, sur le sceau du Premier consul et l’allégorie de la fraternité porte souvent un bâton surmonté d’un coq.

Napoléon Bonaparte substitue l’Empire à la République et dès lors l’aigle remplace le coq car pour l’Empereur : « Le coq n’a point de force, il ne peut être l’image d’un empire tel que la France ».

Les repas en France

Quels sont les repas en France?

Le petit déjeuner
On prend des biscottes à la confiture, des tartines de beurre ou de confiture, des croissants. Comme boisson, on prend du café, du café au lait ou du thé, un bol de chocolat chaud ou de lait. Il y en a qui aiment prendre des céréales avec du lait ou du yaourt et un verre de jus de fruits.
Au Canada et en Suisse, ce repas s’appelle déjeuner.

 

Le déjeuner

Les Français déjeunent vers 12.30-13 heures, souvent au restaurant. Comme on n’a pas le temps, on ne prend pas de repas complet. A midi, les Français ne prennent pas de soupe.
Au Canada et en Suisse, ce repas s’appelle dîner.

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress

Ezen oldal böngészésével elfogadod a cookie-k használatát. Több infó

Az Uniós törvények értelmében fel kell hívnunk a figyelmét arra, hogy ez a weboldal ún. "cookie"-kat vagy "sütiket" használ. A sütik apró, tökéletesen veszélytelen fájlok, amelyeket a weboldal helyez el az Ön számítógépén, hogy minél egyszerűbbé tegye az Ön számára a böngészést. A sütiket letilthatja a böngészője beállításaiban. Amennyiben ezt nem teszi meg, illetve ha az "Engedélyezem" feliratú gombra kattint, azzal elfogadja a sütik használatát.

Bezárom