Tag Archives: francia történelem

La Marseillaise

 

La Marseillaise
Allons enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L’étendard sanglant est levé, (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !

Refrain :
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu’un sang impur
Abreuve nos sillons !

Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! (bis)
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !

Refrain

Tremblez, tyrans et vous perfides
L’opprobre de tous les partis,
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)
Tout est soldat pour vous combattre,
S’ils tombent, nos jeunes héros,
La terre en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre !

Refrain

 

Vocabulaire
la patrie – haza
la gloire – dicsőség (vö. glória)
la tyrannie – zsarnokság
un étendard – zászló (választékos!)
sanglant,-e – véres
la campagne – vidék
mugir – bőgni (ökör)
féroce – vad, kegyetlen
le soldat – katona
égorger – elvágja a torkát; gyilkolni
la compagne – társ (nő)
aux armes – fegyverbe
un citoyen – állampolgár; polgártárs
le bataillon – zászlóalj
marcher – menetelni
le sang – vér
impur,-e – tisztátalan
abreuver – öntözni
le sillon – barázda

sacré,-e – szent
conduire – vezetni
soutenir – tartani, támogatni
vengeur, vengeresse – bosszúálló
la liberté – szabadság
chéri,-e – drága, szeretett
combattre – harcolni
le défenseur – védő
le drapeau – zászló
la victoire – győzelem
accourir – eljönni, odasietni
mâle – férfias, erélyes
un accent – hang
un ennemi – ellenség
expirer – meghalni
le triomphe – diadal

trembler – remegni, reszketni
le tyran – zsarnok
perfide – szószegő, álnok, áruló
un opprobre – szégyen, gyalázat
le parti – párt; elhatározás
le projet – terv
parricide – apa- vagy anyagyilkosság
recevoir – megkapni
le prix – jutalom, büntetés
tomber – elesni
un héros – hős
produire – teremni, termelni, létrehozni
de nouveaux – újból
prêt à – kész arra, hogy
se battre – viaskodni, küzdeni

Louis XIV, le Roi Soleil

Louis XIV

Louis XIV dit le Roi-Soleil ou Louis le Grand né le 5 septembre 1638 à Saint-Germain-en-Laye et mort le 1er septembre 1715 à Versailles est un roi de France et de Navarre. C’est le fils de Louis XIII et l’arrière-grand-père de Louis XV.
Louis-Dieudonné monte sur le trône quelques mois avant son cinquième anniversaire comme 64e roi de France et 44e roi de Navarre. C’est le troisième des rois de la famille Bourbon. Son règne de 72 ans (du décès de son père le 14 mai 1643 à sa mort) est le plus long de l’histoire.
Il marque l’apogée de la construction séculaire d’un absolutisme de droit divin.

Après une minorité troublée par la révolte de la Fronde (1648-1653), Louis XIV assume personnellement le gouvernement à la mort du cardinal Mazarin en 1661 en ne prenant plus de ministre principal. Son autorité se déploie avec la fin des grandes révoltes nobiliaires, parlementaires, protestantes et paysannes qui avaient marqué le siècle précédent. Le monarque impose l’obéissance et contrôle les courants d’opinion y compris littéraires ou religieux (répression du jansénistes et révocation de l’édit de Nantes en 1685). Louis XIV construit un État centralisé, où son rôle direct est encore accentué après le décès des ministres Colbert (1683) et Louvois (1691).

A francia nyelv Kanadában

A kanadai francia nyelv (Québec)

A 17. században kezdődött meg a kanadai területek gyarmatosítása, Samuel Champlain volt az első kormányzó, ő alapította Québec városát. Számos földműves, hittérítő, iparos települt be Richelieu ösztönzésére, főként Normandiából és Poitou-ból. Az angolokkal való ellentétek végül háborúhoz vezettek, amelynek az 1763-as békeszerződés vetett véget. Ennek értelmében a franciák kénytelenek voltak lemondani Kanadáról.

Kanada hivatalos nyelve az angol és a francia, itt nem léteznek olyan nyelvi határok, mint pl. Belgiumban vagy Svájcban.

Québec (ejtsd: [kébek]) tartomány a francia nyelv kizárólagos használatát írja elő a közigazgatásban, a munkahelyeken, a médiában, a gazdaási életben, az oktatásban, az étlapokon stb. Talán Québec az egyetlen olyan hely a világon, ahol a STOP táblán is francia felirat szerepel: ARRET.

La Principauté de Monaco

Monaco, en forme longue la Principauté de Monaco, est un pays d’Europe de l’Ouest ainsi qu’une commune du même nom occupant la même superficie que l’État lui-même (ce qui en fait une cité-État). Elle est située au bord de la mer Méditerranée, le long de la Côte d’Azur, à près d’une vingtaine de kilomètres à l’est de Nice. Entourée par les villes françaises de Cap-d’Ail, Beausoleil, et Roquebrune-Cap-Martin, mais bénéficiant d’un accès direct à la mer et d’eaux territoriales rejoignant les eaux internationales, Monaco n’est pas une enclave dans la France comme Saint-Marin en Italie, mais une encoche. Ses habitants s’appellent les Monégasques.

Dépendante de la République de Gênes dont les Grimaldi étaient une des familles patriciennes, relativement autonome depuis 1297, elle est devenue une monarchie constitutionnelle et est dirigée depuis 2005 par le prince souverain Albert II de Monaco de la dynastie des Grimaldi qui est l’une des plus anciennes dynasties régnantes du monde.

Henri IV, roi de France

Henri IV, né Henri de Bourbon (13 décembre 1553 à Pau – 14 mai 1610 à Paris) a été roi de Navarre (Henri III de Navarre, 1572-1610) puis roi de France (1589-1610), premier souverain français de la branche dite de Bourbon de la dynastie capétienne.

Il était le fils de Jeanne III, de son nom patronymique Jeanne d’Albret, reine de Navarre et d’Antoine de Bourbon, chef de la maison de Bourbon, descendant du roi Louis IX et premier prince de sang. En vertu de la « loi salique » cette filiation fera d’Henri le successeur naturel du roi de France à la mort de François, duc d’Anjou (frère et héritier du roi Henri III), en 1584.

Le Coq gaulois – symbole de la France

Bien que présent comme figure symbolique en France depuis l’époque médiévale, c’est à partir de l’époque de la Renaissance que le coq commence à être rattaché à l’idée de Nation française qui émerge peu à peu. Sous le règne des Valois et des Bourbons, l’effigie des Rois est souvent accompagnée de cet animal censé représenter la France dans les gravures, sur les monnaies. Même s’il reste un emblème mineur, le coq est présent au Louvre et à Versailles.

Le coq a gagné une popularité particulière à l’occasion de la Révolution française et de la monarchie de Juillet, où il a été introduit en remplacement du lys dynastique.

Ainsi, à la période révolutionnaire, on le voit figurer sur un écu, orné du bonnet phrygien, sur le sceau du Premier consul et l’allégorie de la fraternité porte souvent un bâton surmonté d’un coq.

Napoléon Bonaparte substitue l’Empire à la République et dès lors l’aigle remplace le coq car pour l’Empereur : « Le coq n’a point de force, il ne peut être l’image d’un empire tel que la France ».

“Az állam én vagyok!” – Történelmi tévhitek nyomában

Hahner Péter történész 100 történelmi tévhit című könyvéből megtudhatjuk, hogy a XIV. Lajosnak tulajdonított kijelentés (“L’État, c’est moi!“) sohasem hangzott el ebben a formában.

A legendássá vált mondat, amely híven jellemezné a Napkirály (1638-1715) abszolutisztikus uralmát, a történészek szerint csupán egy szállóige, mely a király halála után született meg. Bossuet (XIV. Lajos fiának nevelője, Meaux püspöke) egy helyütt így ír a Napkirályról: “Az egész állam őbenne van, az egész nép akarata az övében foglaltatik…” Ez a mondat lehetett a későbbi szállóige alapja, amelyet az ismert formában 1818-ban írtak le először.

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress

Ezen oldal böngészésével elfogadod a cookie-k használatát. Több infó

Az Uniós törvények értelmében fel kell hívnunk a figyelmét arra, hogy ez a weboldal ún. "cookie"-kat vagy "sütiket" használ. A sütik apró, tökéletesen veszélytelen fájlok, amelyeket a weboldal helyez el az Ön számítógépén, hogy minél egyszerűbbé tegye az Ön számára a böngészést. A sütiket letilthatja a böngészője beállításaiban. Amennyiben ezt nem teszi meg, illetve ha az "Engedélyezem" feliratú gombra kattint, azzal elfogadja a sütik használatát.

Bezárom